Cybersurveillance and Cyberespionnage

Mémoire rédigé par Marine DOUCET dans le cadre du séminaire The international politics of technology and ecology.

Lien : Cybersurveillance & Cyberespionnage

Cet article porte sur une analyse de ces nouveaux outils d’appropriation de l’information. Il s’attache à démontrer que ces nouveaux dispositifs affaiblissent le politique et procurent du pouvoir aux experts et aux multinationales. Le pouvoir politique est donc obligé de s’adapter à la nouvelle donne internationale. Par ailleurs, ce papier revient sur les conséquences néfastes de la cybersurveillance sur les individus tout en constatant la relation ambigüe entre surveillants et surveillés, le brouillage des notions de démocratie et de régime autoritaire et l’impossibilité de parvenir à une coopération multilatérale.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :